stage de danse avec Anne Lopez de la cie les Gens du Quai

Anne_Lopez_

Le stage aura lieu le:
16 et 17 juin 2018 à Sauve
à la salle de danse des Casernes, rue des Boisseliers à Sauve

Horaires : Samedi 16 juin de 13h à 17h

Dimanche 17 juin de 10h à 18h

Tarifs :
Adhérent : 45€ le stage
Non adhérent: 60€ le stage

Inscriptions et informations par mail ou au 06 87 16 47 98

Anne Lopez, danseuse et chorégraphe: elle fonde en 1998 la cie Les gens du quai avec François Lopez, son frère, et un groupe d’artistes Montpelliérains. Elle a travaillé avec Mathilde Monnier, Laurent Pichaud, Yann Lheureux, elle s’est formée auprès de Karlotta Ikéda, Jean Gaudin, Heide Teggeder, Mathilde Monnier, Benoît Lachambre, François Verret. Elle réalise des performances à Carré d’Art-Musée d’art contemporain de Nîmes et au musée des beaux-arts de Nîmes, et enseigne l’écriture chorégraphique à Sciences politiques Paris. En parallèle, diplômée en psychologie clinique, elle développe depuis vingt ans des projets avec des personnes autistes et de nombreux ateliers auprès de différents publics.

« En tant que chorégraphe danseuse interprète performeuse, je n’aspire pas à apprendre ma danse à quiconque mais je m’emploie à déplier celle de chacun pour la rendre lisible, visible traversée de mon écriture chorégraphique ;mon écriture c’est celle qui me sert à donner vie, forme, consistance à mes élans chorégraphiques. Celle qui me permet de transmettre ce que j’ai à dire, ce que je veux montrer, ce que je veux partager. Il y a l’improvisation comme première phase de travail et à partir de cette trame il y a celui de la construction de ce qui advient. Tenter de reconnaître, de saisir et de fixer ce qui a jailli pour pouvoir l’utiliser de manière libre et palpitante.

Un geste improvisé garde toute sa substance s’il est clairement défini, si on capte ce qui est en jeu dans ce geste, dans l’intention de ce geste. Quand je transmets c’est avec intensité et énergie, sans jamais laisser de côté mon idiotie je me livre le plus librement et le plus sincèrement aux danseurs qui m’accueillent. Je les invite à laisser tomber leurs à priori, leurs attentes, leurs résistances et à monter à bord de ma fusée, le temps d’un week-end pour partir à l’aventure en se laissant surprendre par le voyage. »


gard

Mairie de Sauve - Place Sivel BP 5 - 30610 Sauve